MÉTANOR FORE DE NOUVELLES ZONES À HAUTE TENEUR AU PROJET BARRY

Le 8 juin 2017 – Val-d’Or, Québec, Canada : Ressources Métanor inc. (« Métanor ») (TSX‑V:MTO) est heureuse d’annoncer la mise à jour de son programme de forage de surface du projet Barry dans le camp minier Urbain-Barry.  Plusieurs nouvelles zones de cisaillement aurifères ont été identifiées dessous et à l’extérieur de la fosse Barry tel qu’identifier par le sondage MB-17-76 qui a intercepté 9,9 g/t sur 4 mètres à plus de 200 mètres sous la fosse Barry.  Deux zones aurifères sont principalement l’objet de ce programme avec des systèmes de cisaillement/veine sub-verticaux de haute teneur et des zones de contact intrusif felsiques minéralisées plus larges près de la surface. Le programme actuel a atteint ses deux objectifs principaux de décrire de nouvelles zones de cisaillement à haute teneur en or et d’augmenter les ressources de fosse près de la surface.

 

Une nouvelle structure de cisaillement nommée «South Zone», identifié dans la vue en plan ci-dessous, est située à 75 m au sud de la fosse et présente une continuité de plus de 300 m sur la longueur et 250 m à la verticale. Jusqu’à présent, un minimum de cinq zones de cisaillements parallèles ont été identifiés et reste ouvertes sur la longueur ainsi qu’en profondeur. Les faits saillants de recoupement de forage dans les veines de quartz associés aux zones de cisaillement comprennent:

 

  • MB-17-70 de 296,9 m à 304,9 m            5,1 g/t Au sur 8,0 m
  • MB-17-72 de 135,3 m à 139,3 m            9,7 g/t Au sur 4,0 m
  • MB-17-74 de 344,0 m à 352,0 m            5,3 g/t Au sur 8,0 m
  • MB-17-76 de 365,0 m à 369,0 m            9,9 g/t Au sur 4,0 m

 

Les zones aurifères de haute teneur sont associées avec des veines de quartz-pyrite dans les zones de cisaillement étroites. Celles-ci comprennent généralement une haute teneur d’or dans des largeurs étroites (1 à 5 m) par rapport aux endroits de faible teneur largement minéralisés qui ont été extraits dans le passé par des méthodes de fosse à ciel ouvert. Ces zones de cisaillement ont été reconnues cette année comme ayant un potentiel considérable afin d’ajouter de nouvelles ressources en dehors de la fosse proposée tel que décrite dans l’évaluation économique préliminaire (EEP) de septembre 2016. La prochaine partie de notre compagne de forage au projet Barry portera sur l’identification et la délimitation de plus de zones de cisaillement de haute teneur à l’intérieur et autour de la zone de la fosse de Barry.

 

Les résultats de forages ont également identifié l’extension d’une zone aurifère sur 250 m en longueur près de la surface sud-ouest de la fosse conceptuelle proposée dans l’EEP. Cette zone aurifère est située à proximité du contact d’une intrusive largement minéralisé avec des roches volcaniques mafiques.  Le secteur minéralisé est généralement constitué d’une série de teneurs variant entre 0,5 et 30,0 g/t sur des largueurs plus étendus.  Les faits saillants de recoupement dans des contacts avec l’intrusif près de la surface sont les suivants :

 

  • MB-17-49 de 171,6 m à 175,6 m            11,5 g/t Au (9,0 coupé) sur 4,0 m
  • MB-17-50 de 139,0 m à 148,5 m            2,7 g/t Au sur 9,5 m
  • MB-17-51 de 109,5 m à 123,5 m            2,5 g/t Au sur 14,5 m
  • MB-17-61 de 26,3 m à 41,4 m                4,0 g/t Au sur 15,1 m

 

Deux foreuses fonctionnent actuellement autour du projet Barry tandis qu’une troisième foreuse commence cette semaine dans le secteur de Moss située à mi-chemin entre le projet Barry et le dépôt Windfall appartenant à Osisko Mining.  Depuis le début de l’année, un total de 41 trous ont été forés sur le projet Barry.  Au cours du mois de mai, la société a augmenté la taille du camp Barry pour accueillir trois foreuses aux diamants.  De plus, en mai, la société a entamé le processus de délivrance de permis pour la construction d’un camp permanent plus vaste pour accueillir une main-d’œuvre plus importante afin augmenter le nombre de foreuses et par la suite commencer la phase de construction du projet souterrain et/ou de fosse.

 

Vue en plan du projet Barry :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue en coupe face à ouest du projet Barry :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le tableau ci-dessous présente le détail des recoupements obtenus des sondages :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Longueur carotte

 

 

 

Contrôle de la qualité et protocoles de déclaration

 

Métanor estime que l’épaisseur réelle des veines est de 70% à 85% des interceptions de forage. Les résultats d’analyse sont plafonnés à 31 g/t. La Société utilise un programme de vérifications analytiques AQ-CQ rigoureux selon les standards de l’industrie. Les résultats analytiques ont été faits par pyroanalyse (A.A.) au laboratoire de la mine.  Des échantillons blancs, des doublons et des standards de référence certifiés sont insérés dans les séries d’échantillons pour vérifier la performance du laboratoire. Le programme de vérifications analytiques AQ-CQ mis en place chez Métanor exige qu’un minimum de 10% des échantillons fasse l’objet de vérifications auprès du laboratoire externe indépendant ALS, situé à Val-d’Or (Québec). Les résultats des vérifications sont cohérents avec ceux obtenus.

 

 

À propos du projet Barry

 

Le projet Barry est situé dans le camp minier Urban-Barry, 110 km à l’est de Lebel-sur-Quévillon.  624 414 tonnes à 2,2 g/t pour 43 970 onces d’or ont été extraites de 3 fosses de 2008 à 2010. Une étude économique préliminaire positive a été publiée en 2016 démontrant le potentiel économique d’une mine à ciel ouvert qui extrairait de l’or. Des sondages sont en cours sur la propriété afin d’augmenter les ressources et éventuellement produire une étude de préfaisabilité.

 

 

Personnes qualifiées

 

Pascal Hamelin, Ing., président et chef des opérations, est la personne qualifiée sous NI 43-101, responsable de la vérification et de l’approbation de l’information technique contenue dans ce communiqué.

 

 

Mise en garde et énoncés prospectifs

 

Ce communiqué de presse comprend certains énoncés qui peuvent être considérés comme ‘énoncés prospectifs’.

 

La qualité et la note potentielles sont de nature conceptuelle étant donné l’exploration insuffisante pour définir une ressource minérale et il est incertain si une exploration approfondie entraîne la délimitation de la cible comme étant une ressource minérale. Tous les énoncés cités, autres que les énoncés de faits historiques, qui adressent les explorations de forage à venir, les activités d’exploration, la production de métaux prévue, le taux de rendement interne, la teneur du minerai estimée, les estimations des débuts de la production et des dépenses en immobilisation et en exploration projetée (incluant les coûts et autres estimations sur lesquels sont basées les projections) ainsi que les événements et les développements que la société anticipe, sont considérés comme énoncés prospectifs. Bien que la société estime que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables, ces déclarations ne sont pas des garanties de performance à venir, et les résultats ou développements réels peuvent différer de ceux des déclarations prospectives.

 

La Bourse de croissance TSX ni son prestataire de services de réglementation n’assume aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude de ce communiqué.

 
Pour de plus amples informations, veuillez communiquer avec :
M. Pascal Hamelin, président et chef des opérations
Téléphone : (819) 825-8678
Courriel: phamelin@metanor.ca
2872, chemin Sullivan, bureau 2

Val-d’Or (Québec) J9P 0B9

 

CP-2017-06-07-v0-forages-...
Size: 885.78 KB Format: PDF